La Fédération du Parti Socialiste de la Gironde réagit avec colère et indignation à la décision de Ford, annoncée ce mardi 27 février, de se désengager de l’usine de Blanquefort.

« C’est un véritable gâchis industriel qui ne sera pas sans conséquence économique pour le territoire », précise Thierry Trijoulet, Premier Secrétaire Fédéral, avant d’ajouter : « Cette décision est d’autant plus choquante que l’usine de Blanquefort est compétitive et que de nombreuses aides publiques ont été octroyées à Ford ».

La Fédération salue toutefois le formidable travail des élus locaux qui se sont fortement investis dans ce dossier pour sauver les emplois du site.

« Aujourd’hui, je pense surtout aux répercussions humaines et à toutes ces familles qui sont désormais confrontées à l’incertitude de l’avenir », conclut le responsable fédéral.